Sossego
Pousada

Sur l’une des plus belles îles protégées du Brésil, entourée d’eaux calmes et cristalines, la Pousada Sossego – Boipeba garde la tranquillité et la nature dans ses jardins.

Les suites sont une extension de cette tranquillité, en se laissant envahir par les jardins et les oiseaux qui viennent nous voir tous les jours.

LES JARDIN

Nos jardins sont une expression naturelle de la flore de la forêt Atlantique et attirent plusieurs espèces d’oiseaux, d’ animaux et d’insectes curieux.

Quoique le Tiê Sangue soit l’oiseau le plus voyant de tous, les trois espèces de colibris y viennent aussi avec les plus coquins, toujours jaloux de leurs fleurs, surtout des heliconias, ou bec-de-perroquet, qu’ils défendent en luttant dans l’air, volant devant vos yeux. La gameleira, arbre du genre ficus, à côté de la douche du jardin est un exemple de la vigueur et de la vitesse avec laquelle tout change dans une forêt sous-tropicale sur une île protégée.

Et après une journée fort ensoleillée, l’ombre des bananiers et des héliconias, la fraîcheur des arbres à pitanga et l’exotisme de l’arbre à cacao, près de l’imense manguier, offrent une atmosphère paisible et accueillante.

Le bar

Comme son nom le dit, Sossego Boipeba (Tranquillité Boipeba) vous offre un lieu calme. Mais, comme on est pas de bois, le Snooker Bar a une table officielle, de la musique et des boissons variées pour les visiteurs, leurs invités et, éventuellement, des invités spéciaux.

Le choix musical peut être fait par vous-même, car vous aurez l’accès au système sonore et audio-visuel, le seul de la maison.

Le petit-déjeuner

Notre petit-déjeuner comprend des choix traditionnels et des options régionales, tout en acceptant aussi vos csuggestions, fournies à l’avance, surtout si vous avez des diètes ou des restrictions alimentaires.

Anilda, notre cuisinière, avec son drôle de rire et sa personnalité curieuse, bavarde et disponible, est toute contente quand on apprécie son délicieux cous-cous au tapioca sucrée avec son coulis au lait de coco, une gourmandise mi-salée, mi-sucrée, légère, douce, difficile à expliquer. Parmi tous les jus de fruit, ceux à la pitanga et au cajá sont les plus frais, même si ceux de graviola et cacao cueillis sur place sont les plus exotiques, à côté du cupuaçu et de la mangaba. À propos, les arbres à mangaba couvrent une bonne partie de l’île... et ressemblent à de oliviers

 
×